La certification du miel

Le miel étant par essence un produit naturel, comment peut-il être certifié bio ?

Une abeille butine dans un rayon d’environ 3km. Elle peut aller plus loin mais si elle en est contrainte. Le certificateur bio s’attache, entre autres, à vérifier que dans ce rayon, aucune culture avec pesticide et engrais n’existe -l’apiculteur l’aura fait auparavant. Il vérifie les produits utilisés pour le soin des ruches, l’état de santé des abeilles et fera une analyse du miel. Mais il vérifie également si les ruches appartiennent bien à l’apiculteur et si la quantité de miel extraite correspond bien, en moyenne, au nombre de ruches. c’est en quelque sorte la traçabilité du miel.

Cette vérification est très importante. Le miel fait l’objet de nombreux « bricolages » comme l’importation de miel de mauvaise qualité (qui peut venir d’Europe ou de Chine) que l’on mélange avec un miel français ou européen à un certain %. Cette manipulation permet d’obtenir le label « miel européen ou miel français » d’où des différences importantes de prix. On y met une jolie étiquette « made in France ou made in UE » alors que ce n’est pas tout à fait vrai. Le prix est beaucoup plus bas mais la qualité du miel s’en ressent.
Un conseil : achetez chez un vrai apiculteur producteur lors de vos séjours à la campagne. Evitez le miel « industriel »,  qu’il soit bio ou non, où l’on mélange différentes productions sans égard pour la qualité et le consommateur.

0

Your Cart