Un élevage pensé différemment

En général, lorsque les chevreaux naissent, on les sépare assez vite de leur mère pour avoir le lait servant à la fabrication des fromages. On renouvelle une partie du troupeau en fin d’été en réintroduisant les chevrettes qui ont été élevées à part. Cela ne se passe pas toujours très bien, les nouvelles arrivantes sont en général mal « perçues » engendrant une certaine violence, des chèvres blessées, parfois gravement. Chloé et Laurent, nos producteurs de fromages de chèvre, ont décidé, cette année, de laisser les bébés chevrettes avec leur mère, quitte à avoir moins de lait et de permettre un meilleur équilibre affectif et une plus grande socialisation des jeunes grâce à l’apprentissage par leur mère.
0

Your Cart